Promotions

Nouveaux produits

  • Kilim Emirdag
    Kilim Emirdag

    tapis tissé Circa 1940, de l'ouest de...

    816,67 €
  • Kilim Konya
    Kilim Konya

    Kilim Circa 1940, du sud-ouest de la...

    1 916,67 €
  • Kilim Afyon
    Kilim Afyon

    Tapis de couloir ancien du sud-ouest...

    816,67 €
  • Kilim Antalya
    Kilim Antalya

    Kilim 2ème moitié du 20ème siècle, du...

    733,33 €
  • Kilim Mut
    Kilim Mut

    Tapis ancien, du sud de la Turquie...

    1 633,33 €
  • Kilim Çal
    Kilim Çal

    Tapis de couloir ancien, du sud-ouest...

    816,67 €
  • Kilim Çal
    Kilim Çal

    Tapis tissé milieu 20ème siècle, du...

    1 400,00 €
  • Kilim Konya
    Kilim Konya

    Tapis ancien, du sud-ouest de la...

    716,67 €
  • Kilim Hotamiş
    Kilim Hotamiş

    Kilim circa 1940, des tribus Hotamiş...

    1 400,00 €
  • Kilim Hotamiş
    Kilim Hotamiş

    Kilim circa 1940, des tribus Hotamiş...

    1 833,33 €
  • Kilim Konya
    Kilim Konya

    Tapis abstrait, du sud-ouest de la...

    600,00 €
  • Suzani
    Suzani

    Broderie, milieu 20ème Broderie...

    816,67 €
  • Kilim Anamur
    Kilim Anamur

    tapis tissé 2ème moitié du 20ème...

    1 233,33 €
  • Kilim Çal
    Kilim Çal

    Tapis ancien vert, du sud-ouest de la...

    2 150,00 €

Qu’est qu’un kilim ?

Le mot « kilim » désigne les tapis tissés en laine. Alors que le tapis noué est doté d’un velours, le kilim est ras et la technique utilisée est proche de celle de la tapisserie.

Il est constitué de fils de chaines dans la longueur, entre lesquels vont passer les fils de trame verticaux qui vont former le dessin. Bien que fabriqué sans velours, le kilim est très résistant du fait de sa technique qui donne un tissage serré.

A l’origine, ces tissages étaient faits par des femmes nomades ou des villageoises pour un usage domestique. Elles utilisaient les matières premières à leur disposition et donc les kilims étaient majoritairement en laine, on peut parfois y trouver du coton pour la chaine ou pour mettre en relief des motifs. Elles réalisaient leurs tissages sans carton à dessin, en interprétant elles-mêmes les motifs traditionnels de leur région ou leur tribu. C’est ce qui nous permet aujourd’hui de déterminer les régions de provenance.

La diversité des motifs est donc très large. Si 80% des kilims que nous proposons viennent de Turquie, nous avons aussi des pièces du Proche et Moyen Orient et de l’Europe de l’Est, avec des registres de motifs très différents propres à chaque région.

On distingue 3 grandes périodes pour les kilims :

Les kilims de collection, sont les pièces tissées avant l’apparition des colorants chimiques -dans les différentes régions. Les laines étaient teintes avec des colorants végétaux. Ces kilims ont généralement entre 90 et 150 ans.

Les kilims anciens, sont ceux tissés toujours pour un usage domestique mais pour lesquels les colorants végétaux ont été remplacés par des colorants chimiques. Ils correspondent aux pièces tissées il y a entre 30 et 80 ans.

Les kilims neufs, toujours tissés par les femmes dans les villages, mais cette fois à usage commercial d’après des cartons à dessin qui leurs sont fournis.